Hugo Clarence Janody Hugo Clarence Janody

à propos

FR

Auteur, photographe et enseignant né en 1987 et basé à Lille.

Chercheur en littérature anglophone de formation, j’entre en photographie en 2017. Je rejoins le studio Hans Lucas et vends mes premières photos au journal Libération pour lequel je réalise ponctuellement des reportages et des portraits.

Mon travail personnel oscille entre poésie et documentaire. Mon approche est immersive et collaborative. Je m’intéresse aux espaces en marge, qu’ils soient physiques ou mentaux, ainsi qu’aux êtres et choses qui les habitent ou les traversent : les vaincus, les ostracisés et même les fantômes.

En 2020, je réalise avec le soutien de la Région des Hauts-de-France ma première exposition personnelle au Château Coquelle à Dunkerque pour y montrer ALMANACH 1915, travail de mémoire en fragments qui explore l’histoire traumatique des arméniens.

En 2022, un partenariat entre le Département du Pas-de-Calais et l’Institut pour la Photographie me donne l’opportunité de résider pendant une semaine au Centre d’Accueil et d’Examen des Situations de Nédonchel pour y co-réaliser un travail autour de la thématique des archives avec des personnes en migration. Le corpus qui en résulte est une polyphonie constituée de fragments de vies d’hommes, de femmes et d’enfants dans l’impasse.

Enseignant familier des pédagogies adaptées, je sais travailler avec des publics divers et variés.


EN

Author, photographer and teacher born in 1987 and based in Lille.

Researcher in English literature by training, I entered photography in 2017, joined the Hans Lucas studio and sold my first photos to the newspaper Libération for which I occasionally make reports and portraits.

My work oscillates between poetry and documentary. My approach is immersive and collaborative. I am interested in marginal spaces, whether physical or mental, as well as in the beings and things that inhabit or cross them: the defeated, the ostracized and even the ghosts.

In 2020, with the support of the Hauts-de-France Region, I held my first solo exhibition at the Château Coquelle in Dunkerque to show ALMANACH 1915, a memory work in fragments that explores the traumatic history of the Armenians.

In 2022, a partnership between the Département du Pas-de-Calais and the Institut pour la Photographie gave me the opportunity to reside for a week at the Centre d'Accueil et d'Examen des Situations de Nédonchel to co-produce a work on the theme of archives with people in migration. The resulting body of work is a polyphony made up of fragments of the lives of men, women and children at a dead end.

As a teacher familiar with adapted pedagogies, I have the necessary skills to lead projects around the image with diverse and varied audiences.


* * *
EXHIBITIONS/ EXPOSITIONS

2021 - Almanach 1915, Le Chateau Coquelle. Dunkerque, France.

2019 - Là où les sapins meurent, Les Sténopédies. Clermont-Ferrand France

2018 - Hans Lucas X Life Framer, Je n'attendrai pas que l'on me pardonne. Arles, France.

2018 - Transphotographiques, exposition du collectif Hans Lucas, Un territoire, cinq écritures, beaucoup de possibilités. Lille, France.

OUVRAGES

Almanach 1915, 2021, catalogue d'exposition édité par le Chateau Coquelle, 64 pages, 21X21cm, 200 exemplaires

Eclats de lac, 2021, dummy, 68 pages, 20X24 cm, exemplaire unique

Là où les sapins meurent, 2018, carnet auto-édité, 48 pages, 14,8 x 21cm, 30 exemplaires

COMMANDES, COLLABORATIONS & PUBLICATIONS

2017-22 : Libération, De Standaard, La Fondation De France, Télérama, Le Parisien, Le Figaro, Institut pour la Photographie, ...